« Mode d’organisation du travail qui vise à éliminer le superflu et les gestes inutiles, le Lean management se répand bien au-delà des entreprises industrielles, malgré de sérieuses questions sur ses effets pervers… » par L’EXPRESS.

Nous avons souhaité ici reprendre un article très intéressant intitulé « le Lean management traque les temps morts au travail », paru cette semaine dans l’express. Nous avons choisi de faire réagir Christian Walser Consultant Formateur Expert en Lean manufacturing chez Euro-Symbiose.

Il faut rappeler que le Lean a vocation à remplacer une certaine quantité de travail destinée à des activités complètement inutiles pour le Client (et donc sans valeur ajoutée) par une même quantité de travail destinée à servir le client.

En aucun cas, le Lean ne doit venir alourdir la charge de travail des salariés et altérer leurs conditions de travail.

Si c’est le cas, ce n’est pas le concept du Lean qui est à remettre en cause mais plutôt la manière de l’appliquer.

Si le Lean est souvent décrié dans les entreprises parce qu’il vient supprimer les déplacements « inutiles » qui permettent de souffler…, la cause est peut être à rechercher du côté organisationnel. Peut-être que les salariés n’ont pas suffisamment de temps pour souffler par ailleurs !! Qu’en pensez-vous ?

Aujourd’hui, mes interventions dans les entreprises de services me confortent dans l’idée que le Lean fonctionne !

Mes interlocuteurs éprouvent en effet une réelle satisfaction à remplacer des tâches inutiles voire ennuyeuses par des pratiques destinées à servir le Client. Ils sont globalement très satisfaits des résultats obtenus (c’est le cas particulièrement pour les acteurs opérationnels qui participent aux chantiers d’améliorations).

Vous êtes également de cet avis ?