Pour un ISO/TS 16949 davantage centré sur les exigences clients.

Plus qu’un constat, c’est une réalité à laquelle les équipementiers automobiles doivent se confronter pour l’obtention de la certification.

Retrouvez dans cet article nos conseils pour s’y préparer.

ISO TS

Pour vous préparer à la certification ISO/TS 16949, il faut vous sensibiliser aux Exigences Spécifiques Clients (ESC) et à la nécessité de les prendre en compte et de les intégrer dans votre système qualité. Vous entrez alors dans une démarche de l’amélioration continue davantage centrée sur les exigences clients.

Comment faire ? 4 étapes majeures :

  • Visitez le portail internet du client.

L’objectif ici est de vous familiariser avec l’interface du client et de prendre connaissance de l’ensemble des documents (normes, nouvelles exigences clients, résultats de performance, etc.). Sachez qu’il relève de votre responsabilité de vous rendre sur ce portail. Vos clients ne feront pas la démarche de vous informer sur les dernières modifications apportées.

Notre conseil : rendez-vous régulièrement sur le portail client car les documents mis à votre disposition ont vocation à évoluer. Vous serez audités sur la bonne connaissance de ces documents et des exigences clients. Par ailleurs, cela doit être une demande des auditeurs de certification que de visiter avec vous les sites internet de vos clients au début de chaque audit du cycle de la certification.
Le but ? Prendre connaissance de vos résultats et de leurs exigences spécifiques : c’est une imposition désormais exigée par les constructeurs automobiles membres de l’
IATF.

  • Analysez les documents et informez les pilotes de processus impactés.

Notre conseil : en faisant une veille régulière et notamment lors du lancement de nouveaux projets de développement, un représentant dans l’organisation devrait identifier les exigences applicables processus par processus puis transmettre l’information aux pilotes des processus afin de faire un état de la prise en compte actuelle de ces exigences.

  • Définissez les actions à mettre en place : elles doivent servir à satisfaire les exigences du client et être déployées sur l’ensemble de la gamme de produits de ce client.

Notre conseil : prévoyez de montrer un plan d’actions à l’auditeur externe pour garantir que les exigences spécifiques du client ont été prises en compte et intégrées – ou en cours d’intégration – dans chacun des processus.

  • Mettez en place un audit interne pour chaque processus. Vous serez ainsi assurés de l’efficacité de votre plan d’actions.

Notre conseil : assurez-vous que vos auditeurs internes ont acquis la compétence nécessaire pour auditer les exigences spécifiques clients : ils savent quelles questions poser – et quand les poser – au pilote du processus et aux principaux acteurs.