Le Lean Design trouve son application dans le développement de produits et services auprès d’entreprises souhaitant faire un saut de compétitivité. Mais l’application du Lean à la conception d’un produit ou d’un service ne va pas de soi. Cet article a donc pour objectif de vous éclairer sur la démarche Lean Design et sur la manière dont elle peut améliorer la valeur ajoutée d’un ensemble de fonctions et, proposer de nouvelles solutions permettant d’augmenter le niveau de valeur d’un produit.

Lean design : s’appuyer sur une démarche marketing

Adopter une démarche Lean Design c’est avant tout placer le client et ses besoins au cœur de sa stratégie produit. L’objectif est clairement d’identifier la notion de valeur chez le client pour pouvoir envisager le développement de nouvelles offres et fonctionnalités attendues par le client mais surtout des innovations facteurs de différenciation et création de valeur. Il faut pour cela adopter une démarche marketing : identifier dans un premier temps les besoins du client. Ils peuvent être explicites, implicites ou encore latents. Procéder dans un second temps à une segmentation selon le modèle KANO. Enfin, utiliser des méthodes éprouvées telles que la méthode QFD (« Quality Function Deployment ») pour pouvoir définir des solutions fonctionnelles et techniques.

Lean design : exploiter les sources d’innovation

Exploiter les sources de valeurs c’est chercher à faire évoluer ses produits et services dans une logique d’écoute de marché. C’est aussi vouloir trouver des solutions innovantes pour bénéficier d’un avantage concurrentiel. D’un besoin latent, on accélère souvent les processus d’innovation par l’utilisation de méthodes éprouvées comme les modèles KANO, la démarche ANAVAL, QFD et TRIZ. On entend par « besoin latent » des besoins  qui ne sont pas exprimés dans l’analyse des besoins mais qui peuvent le devenir à tout moment. C’est d’ailleurs souvent au moment où de nouvelles fonctionnalités sont proposées au client que cela suscite un acte compulsif d’achat chez ce dernier.

Mais toute la difficulté repose sur la définition de la stratégie de conception au regard du plan stratégique de l’entreprise et, de la maitrise de la valeur ajoutée qui se joue principalement autour de la capacité de mobiliser les bonnes ressources en matière grise avec les bons outils.

Avez–vous adopté une démarche Lean Design au sein de votre entreprise ?