L’ISO TS 16949 est un référentiel qui regroupe toutes les exigences en matière de management de la qualité des constructeurs automobiles. Sans cette certification, les équipementiers encourent le risque de ne pouvoir répondre aux appels d’offres et aux exigences des constructeurs via le référentiel automobile ISO/TS.

On peut assister aujourd’hui à des non-conformités voire des échecs en matière de certification chez les équipementiers. La raison principale est souvent liée à une démarche de l’amélioration continue davantage centrée sur les processus de l’entreprise et des exigences imposées par le référentiel, sans prendre en compte toutes les exigences Clients. Ce qui peut conduire à la suspension de la certification.

Comment un équipementier automobile peut-il « perdre provisoirement » sa certification ? Que s’est-il passé ?

Intégrer les exigences clients : bien plus qu’une nécessité, c’est une obligation.

Aujourd’hui l’IATF renforce les exigences de la norme ISO TS 16949 et demande aux équipementiers automobiles de mettre en place un système qualité efficace tourné vers le Client. Cela veut dire que les équipementiers doivent se focaliser non seulement sur les exigences propres à la norme ISO TS 16949 mais aussi sur les exigences exprimées par le Client.

Les exigences SYSTEMES du Client applicables à l’ensemble de ses produits ne figurent pas obligatoirement dans le Cahier des Charges établi par le Client lui-même. C’est alors aux équipementiers de faire la démarche de se rendre sur le portail du Client (à partir d’un code d’accès délivré par le client) pour collecter les informations, construire une matrice de compliance, définir les exigences complémentaires à celles spécifiées dans la norme et définir leur modalités d’application, pour enfin pouvoir les intégrer dans leur système qualité et s’assurer qu’elles soient bien toutes prises en compte.

Le coaching pour conserver sa certification

Vous avez « reçu une non-conformité, voire perdu provisoirement » votre certification ? Vous vous retrouvez dans une situation très inconfortable vis-à-vis de vos Clients. Voici nos conseils en management en 4 étapes :

1/ RECENSER

  • Recenser vos Clients
  • Faire les démarches pour accéder au portail Client
  • Collecter les documents relatifs aux exigences clients,
  • Récupérer et relire attentivement les contrats signés avec vos Clients

2/ ANALYSER

  • Analyser les documents clients (contrats etc.)
  • Définir les processus impactés. Définir en interne les personnes compétentes et responsables sur ces processus. Analyser les écarts.

3/ DEFINIR LES ACTIONS

  • Définir les actions à mener pour être en adéquation avec ce que demandent les clients.
  • Mettre en place les actions sous un délai de trois mois.
  • Fournir un plan d’action à l’auditeur externe et des preuves de mise en œuvre.

4/ METTRE EN PLACE UN AUDIT INTERNE

  • Mettre en place un audit interne bien avant que l’auditeur externe ne revienne pour un audit complémentaire et constater la mise en place effective des actions.

Et vous ? Voyez-vous d’autres actions à mettre en place ?