Pour rester compétitives, les entreprises s’engagent de plus en plus dans une démarche préventive et, se tournent désormais vers l’AMDEC, Analyse des Modes de Défaillance de leurs Effets et leur Criticité (FMEA en anglais pour Failure Mode and Effect Analysis) ; outil d’analyse visant à considérer tous les modes de défaillances potentielles qui peuvent intervenir sur un produit.

Cette forte demande en accompagnement et formation AMDEC produit, AMDEC process et AMDEC moyen se fait ressentir dans tous les secteurs d’activités : automobile, aéronautique, cosmétique, luxe, sidérurgie, éolien etc.

Mais comment explique-t-on aujourd’hui un tel engouement ?

La pression des marchés est réelle

Vous avez un nouveau produit à mettre sur le marché ? Vos clients potentiels sont d’ores et déjà conquis par ce nouveau produit ? Il va maintenant falloir faire très vite. La concurrence est rude. La nécessité d’être présent sur les marchés et, de délivrer un produit le plus rapidement possible qui réponde aux besoins des clients, à moindre coût et de qualité irréprochable est bien réelle !

L’AMDEC est une réponse à ces exigences en termes de délai de mise en place sur le marché, de coût et de qualité. C’est en effet un outil d’analyse préventif qui consiste à développer un produit (AMDEC produit), un process de fabrication (AMDEC process) ainsi que des moyens de réalisation (AMDEC moyen) pour pouvoir délivrer un produit conforme aux attentes clients.

Les bienfaits de la démarche AMDEC

On parle ici d’AMDEC produit, process et moyen. A chacune ses avantages !

L’AMDEC produit permet de faire une analyse et d’anticiper tous les problèmes potentiels liés à la conception du produit. L’AMDEC produit associé à l’analyse fonctionnelle permet aussi de déterminer l’ensemble des fonctions attendues par les clients, qui sont ensuite développées par les bureaux d’études. Grâce à l’AMDEC produit, on limite ainsi le nombre de prototypes, d’essai de validation et les temps de développement produit s’en trouvent considérablement réduits.

Notre conseil : intégrer à l’AMDEC produit les personnes en charge du process car ce sont elles qui fabriquent les produits et sont les premières à observer les « loupés » de conception.

L’AMDEC process permet de concevoir un process de fabrication produisant des produits répondant aux exigences des clients, en limitant les mises aux points et en réduisant des coûts de non qualité internes.

Notre conseil : réaliser l’analyse fonctionnelle du process suscite la créativité des équipes en permettant d’identifier un plus grand nombre de modes de défaillances potentielles.

Enfin, l’AMDEC moyen cherche à concevoir un moyen de production qui permet de réaliser un bon produit en y intégrant des objectifs de taux de panne le plus bas possible, des coûts d’exploitation les plus bas possibles, de qualité du produit réalisé, du respect des cadences…

Notre conseil : réaliser l’analyse fonctionnelle interne en découpant la machine en système et sous-système pour être plus pertinent dans la réalisation de l’AMDEC.

L’AMDEC n’est plus vue comme une fin en soi

L’AMDEC n’est plus vécue comme un mal nécessaire « parce que le client la demande ». Elle  n’est plus vue comme une exigence client mais comme un véritable outil de l’amélioration continue.

Aujourd’hui les entreprises ont pris conscience que l’AMDEC est un outil d’analyse pertinent et efficace, qui s’inscrit dans une démarche préventive et, qui permet d’avoir une relation gagnant-gagnant entre le concepteur du produit, le fabricant et le client final.

Pour arriver à ce résultat, l’AMDEC doit être réalisée avec pertinence sur l’ensemble des fonctions du produit, du process et des moyens.